Comme les griffes, dans le passé, il était courant que les hommes les plus forts de la tribu, généralement des chasseurs, pendent à leur cou un collier avec la défense d'un animal féroce qu'ils capturaient pour subvenir aux besoins de leurs communautés. Ce pendentif est devenu plus qu'un simple trophée, c'était une offrande où celui qui le portait remerciait sa proie d'avoir donné sa vie pour nourrir sa famille.

La défense représente non seulement la force mais aussi le courage d'affronter ses peurs, ainsi que l'abondance, puisque l'animal dont elle a été obtenue assurait la subsistance de la famille du chasseur.

Article précédent Article suivant